Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Porte d'Orléans, Agence immobilière PARIS 75014

Petite histoire: Les pierres de la Bastille, que sont-elles devenues?

Publiée le 16/07/2013

Les pierres de la Bastille

Que sont-elles devenues?

 

Juillet 1789. Depuis plusieurs jours, la colère gronde, le peuple a faim.

 

On entend des rumeurs : des troupes se regroupent, dit-on, autour de Paris. Le renvoi du Ministre Necker met le feu aux poudres.

Le 13 juillet, des boulangeries sont pillées, une milice de 48 000 hommes est créée, le tocsin sonne... Paris veut des armes ! A l'aube du 14 juillet, Labarthe, fourrier des armées, harangue la foule : “il y a des armes à la Bastille !”

 

La foule converge sur le faubourg Saint-Antoine, grossissant au fur et à mesure...

On ne pense pas à “prendre la Bastille”, seulement des armes et des munitions ! Dans la confusion, le marquis de Launay, gouverneur de la Bastille, fait tirer sur la foule. Et c'est le massacre : les têtes de Launay et de ses soldats sont brandies au bout de piques, les sept prisonniers de la Bastille sont libérés et portés en triomphe...

 

À Versailles, Louis XVI qui était rentré bredouille de la chasse inscrit sur son journal intime : “14 juillet : rien” et s'endort paisiblement. Le duc de La Rochefoucault le réveille et la suite tout le monde la connaît :

- “Sire, la Bastille est prise !”  - “C'est une révolte ?“ - “Non, Sire, c'est une révolution !”

 

À partir du 16 juillet, l'entrepreneur Palloy emploie 800 ouvriers pour démolir le “bastion de la tyrannie”. Les pierres serviront à construire le pont de la Concorde, mais aussi à réaliser des modèles réduits de la forteresse, des encriers, des souvenirs que Palloy vend aux quatre coins de la France !

Notre actualité